ACMS en bref

Accueil / ACMS en bref

La pérennisation de nos actions.

Godlove NTAW,
Directeur Exécutif-ACMS

L’année 2017 a marqué un tournant important dans la façon d’agir au sein de l’Association Camerounaise pour le Marketing Social. Notre capacité d’adaptation aux divers changements liés à la situation sécuritaire actuelle au Cameroun est à féliciter.
En effet, malgré les nombreux troubles et instabilités dans les Régions du Nord-ouest et Sud-ouest d’une part et du Septentrion d’autre part, l’ACMS n’a cessé d’apporter de façon continue aux populations vulnérables, plus de réconfort et plus d’accès aux soins, grâce à l’offre de ses produits et services.
L’adaptation dans le management de nos interventions, durant la phase de transition du PPSAC a démontré que nous sommes une structure stable et tournée vers l’avenir. Malgré l’absence de notre force de vente, nous avons mis en œuvre de nouvelles stratégies qui ont permis d’animer notre réseau et par ricochet protéger nos populations en général contre toute nouvelle infection au VIH-Sida. La nouvelle phase se prépare avec beaucoup de changements qui intégreront la notion de coût-efficacité dans chacune de nos actions.
L’offre des méthodes et services de planning familial s’est enrichie avec la mise à niveau des connaissances des prestataires du Programme d’Accès aux Services de la Santé de Reproduction (PAS-SR) et du Women Health’s Project (WHP) via plusieurs sessions de formations organisées par les experts venus de PSI, mais aussi par des formateurs nationaux. L’extension du réseau dans le Grand Nord et la mise en œuvre de l’approche communautaire avec le recrutement, la formation et le déploiement des Agents de Santé Communautaires qui accompagnent les communautés dans le processus de changement de comportement ont permis de rapprocher les soins aux bénéficiaires.
Nous croyons qu’en 2018, avec l’aide des partenaires nationaux et internationaux, SARA verra davantage ses besoins pris en compte. Ceci passera par l’extension du réseau ProFam, l’intégration de l’offre des services, la mise en place des « espaces jeunes » dans les formations sanitaires, la prise en charge communautaire de certaines maladies de l’enfance, et l’accessibilité continue des coûts des produits et prestations.
Cet engagement n’a de sens que grâce à l’appui des bailleurs de fonds, des partenaires techniques et institutionnels, à qui nous adressons nos sincères remerciements pour la confiance sans cesse renouvelée.
Nous comptons redoubler les efforts en 2018.
Bonne et heureuse année à tous et à toutes